Page d'accueil
Le Château de la Bretesche

Le Château de la Bretesche

Riche de son histoire, la Commune dispose d'un patrimoine exceptionnellement varié. Le château de la Bretesche en est un des trésors.

PRESENTATION

Ancienne résidence des Barons de la Roche-Bernard, jusqu'à la révolution de 1789, la Bretesche tire son nom de "BRETECHIA" signifiant ouvrage extérieur de défense surplombant la porte principale d'un château pour en défendre l'entrée.

Restaurée au XIVème siècle par Raoul de MONTFORT, la Bretesche prend au siècle suivant le caractère d'une véritable forteresse entourée d'une enceinte fortifiée : système défensif considéré comme indispensable à la sécurité du pays.

Le site devient également un lieu de rencontre de la grande noblesse. Les Ducs de Bretagne : François Ier et François II viendront chasser dans la forêt de 1100 hectares.

Le château a subi, au cours des grands événements agités de l'histoire, de nombreuses dégradations (incendies, pillages, assauts) et plusieurs restaurations :

  • Haut lieu du protestantisme au temps de François de COLIGNY d'ANDELOT, la Brestesche est attaquée par le Duc de MERCŒUR et ses alliés espagnols en 1591. Les ordres de démolition qui s'en suivent ne seront que partiellement exécutés.
  • Au XVIIème siècle, le Duc de COISLIN, Baron de La Roche-Bernard installe une belle galerie en façade sur l'étang. A l'austérité de l'architecture militaire, se juxtapose le charme d'une résidence d'agrément.
  • Au XVIIIème siècle, Louis-Bruno de BOISGELIN, le dernier Baron de la Roche-Bernard, attaché à la personne de Louis XV, se consacre à l'embellissement du parc du château. A une époque où la botanique et l'agriculture suscitent un intérêt renouvelé, il cultive et acclimate à la Bretesche des plantes exotiques et espèces inconnues.
  • A la révolution, le château est confisqué. Puis, la guerre civile embrase l'Ouest. Pris et repris alternativement par les Bleus et les Chouans, le château est pillé, dévasté, et finalement incendié.
  • Le Marquis de MONTAIGU reconstruit entièrement le château dès novembre 1847, confondant harmonieusement les architectures médiévales et de la renaissance.
  • En 1965, Philippe de MONTAIGU vend le château. Divisé en appartements, il a été revendu à une quinzaine de copropriétaires.

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

  • Seule la cour du château est accessible aux visites.
  • Ces dernières sont possibles du 1er juillet au 31 août de 10h00 à 18h00.
  • Les visiteurs sont priés de laisser leur véhicule à l'extérieur du domaine et de venir à pied en entrant par la porte piétonne située à gauche sur le pont-levis.

En images

Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes